Contactez-nous...

01 47 60 00 98 • info@le-temps-de-vivre.info

Inscrivez-vous à la newsletter ...

Boucle bleue et les 3 petits cochons tout ronds

Boucle bleue et les 3 petits cochons tout ronds

Un castelet de poche placé à hauteur d’enfants. Des tableaux en mouvement composés au fil du récit, évoluent entre chant musique et sons pour une revisite pétillante et fantaisiste de deux des plus grands contes populaires de notre enfance. Une passerelle « en-chantée » vers l’art contemporain pour les plus petits.

Une revisite des grands classiques de la littérature orale enfantine, au travers d’une proposition plastique originale destinée aux plus jeunes à partir de deux ans, associant au récit, la manipulation de petits objets en bois ainsi qu’une mise en sons et en musique.
Résolument encrées dans notre époque, la diversité des langages utilisés, la dimension évolutive et fantaisiste de l’ensemble offrent une lecture à la fois moderne, sensible et drôle des récits indispensables de notre enfance, qui n’ont de vieux que leur âge. La proposition graphique permet d’éveiller les plus jeunes au graphisme et à l’art contemporain en ouvrant un spectre poétique stimulateur d’imaginaires. Les dimensions visuelles et sonores viennent compléter ce que la conteuse ne dit pas, ou renforcer ce qui l’est d’une façon ludique et vivante.
Dans tous les cas, il s’agit au travers de la forme, de faire remonter le fond de ces histoires à la surface !

 

Les 3 petits cochons, Le petit Chaperon rouge, Boucle d’or et les 3 ours, La petite poule rousse… font partis des mythes de la littérature orale dans de nombreux pays.
Ces histoires dont il existent moult versions à travers le monde, sont entrées dans la géographie de notre imaginaire infantile pour s’inscrire progressivement dans notre mémoire collective et se hisser au rang de mythe. Elles sont fondatrices.

A travers les thème abordés par ces histoires, ce sont les questions existentielles fondamentales de notre enfance dont Nathalie Loizeau cherche à s’emparer et à mettre en lumière, celles-là même qui participent aux fondements de la personnalité de tout être en devenir.

Ces contes mettant en scène majoritairement des animaux avec fantaisie, ont la particularité d’exposer des problèmes de façons brèves et précises auxquels chaque enfant peut facilement s’identifier. Il peut ainsi les affronter dans leur forme essentielle avec la distance requise, le bien finissant toujours par s’imposer sur le mal, ce qui le rassure et lui permet de percevoir les enjeux constructifs des situations exposées.

Nathalie Loizeau

Elle se voit comme une bricoleuse de fantaisie, la tête la première dans la mécanique de ses songes. L’imagerie musicale et le chant sont souvent au coeur de son travail. Ses créations sont empreintes de langages multiples, puisées dans ses expériences vécues à l’école internationale de théâtre Jacques Lecoq et au sein des « labos » de la Maison du Conte à Chevilly Larue, avec laquelle elle collabore depuis plus de 10 ans, en tant qu’artiste et pédagogue.

Equipe artistique

Nathalie Loizeau
Ecriture, récit, manipulation, chant, mélodies, scénographie

Alexandra Shiva Melis
Mise en scène et accompagnement à la dramaturgie

Flora Carreno
Création graphique

Adrien Bolko
Habillage sonore et prise de son

Camille Lévy
Harpe électrique & arrangements

Felix Loizeau
Cajon

Soutiens

Production : L’Atelier des Songes

Coproduction : La Maison du conte de Chevilly-Larue