Contactez-nous...

01 47 60 00 98 • info@le-temps-de-vivre.info

Inscrivez-vous à la newsletter ...

Histoires provisoires

  • © NICOLAS GUYOT / BRAZZAVILLE

  • Deborah Weber, Portrait, Schauspiel, Schauspielerin, Frau, Schweiz, Frankreich, Paris, Geschichte, romantisch, Sehnsucht, Ausbruch, Bruch, Flucht, Karin, Emmental, Alpen, Heimat, Stöckli, Landwirtschaft, © Photo Christian Jaeggi, 4. März 2020

Histoires provisoires

Avec La Maison du conte de Chevilly-Larue

Une journée pour entrer dans les coulisses de la création d’un spectacle. Six équipes dévoilent des morceaux choisis ou l’intégralité de leur spectacle en cours de fabrication. En retour, ils attendent vos impressions !

10h – Le monde était une île – forme légère //Johanna Kraviek, Patrick Mistral – Cie Superlevure

Une immersion toute en douceur dans un spectacle-bulle, ciselé pour les tout-petits. Une découverte sensible de la création du monde et de notre propre naissance, nourrie d’un conte amérindien et portée par un binôme singulier voix et guitare électrique.

Voix et basse : Johanna Kravièk – Guitare et esthétque sonore : Patrick Mistral – Regard extérieur mise enscène : Jennifer Anderson – Dessin : Claire Gaillard · régie : Christophe Durand – Vidéo : Olivier Gautret / Jean-Luc Mistral – Production : Cie Superlevure – Coproduction : Le Rize à Villeurbanne, Le Centre des Arts du Récit en Isère, EPCC TEC Travail et Culture – Avec l’aide à la création de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et du Département de l’Isère – Soutiens : Territoire Bièvre Est, Bièvre Isère, Ville de Saint-Julien-en-Genevois, Ville de Vaulx-en-Velin, territoire EBER, La Belle électrique, Médiarts

11h30 – Les racines rouges // Anne-Lise Vouaux-Massel

Anne-Lise Vouaux-Massel s’intéresse à la figure centrale de l’arbre, en déploie toutes les ramifications dans une fiction écologique : la petite Anouk noue de drôles de relations avec son chêne préféré et, en grandissant, part en quête de l’Arbre rouge. Quand le fantastique et le sacré émergent du quotidien…

Écriture, impulsion de la mise en scène et jeu : Anne-Lise Vouaux-Massel – Accompagnement écriture : Guy Prunier, Rachid Akbal et Barbara Glet – Accompagnement mise en scène : Patrick Gautron et Barbara Glet – Oeil extérieur ponctuel : Marien Tillet – Production : Sarl Tohu-Bohu – Coproduction : Rumeurs Urbaines / Cie Le Temps de Vivre – Accueils en résidence : Scène Mermoz à Bois-Colombes, Théâtre de Sources à Fontenay-aux-Roses, Maison du conte de Chevilly-Larue, La Roseraie à Bruxelles, le Petit théâtre sous le Tilleul à Lavillat.

14h – Poil // Claire Ducroz, Eric Maniengui – Blobfish blues cie

Claire Ducroz et Eric Maniengui tissent et tressent : les histoires, les répertoires, l’oralité, le vidéomapping et les poils. À partir du récit d’une divinité déchue, d’un échange épistolaire entre deux inconnues et d’une série de vidéos d’une vlogueuse engagée, les deux jeunes artistes déroulent le fil de ce projet hybride et interrogent nos intimités.

Texte et jeu : Claire Ducroz – Mise en scène et création vidéo : Eric Maniengui – Regards dramaturgiques : Isabelle Bourdon, Elie Guillou – Création sonore : Frédéric Benne – Régie : Mickael Titrent – Production : Blobfish Blues Cie – Coproduction : Rumeurs Urbaines / Cie Le Temps de Vivre – Avec l’aide du Ministère de la Culture / Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Île-de-France au titre du soutien aux résidences annuelles théâtre et arts associés – Spectacle créé en résidence à Villeneuve-la-Garenne (92) – Soutiens : Théâtre Paris-Villette (75), Espace culturel André Malraux (ECAM), auditorium Matoub Lounès et Ville du Kremlin-Bicêtre (94).

15h30 – La trouée // Cécile Morelle – Cie Le Compost

Cécile Morelle, conteuse-comédienne, est une Trouée, une petite fille de paysanne picarde. Son corps entier porte la ruralité. Dans ce projet de théâtre-documentaire, elle récolte les témoignages des femmes qui logent en elle et tentent d’ouvrir plusieurs fenêtres : celle de son enfance à la ferme, celle des femmes de paysans et celle d’un territoire.

Texte et jeu : Cécile Morelle – Mise en scène : Chloé Duong – Direction d’acteur : Annabelle Sergent – Images : Lucile Corbeille – Scénographie : Albert Morelle – Dramaturgie et collectage : Anne Marcel & Fred Billy – Création sonore et musicale : Arthur de Bary – Production : Cie Le Compost – Coproduction : Le Nombril du Monde, Le CAL Clermontois, Collectif Superama – Happynest 5, La Maison du Conte de Chevilly-Larue, Rumeurs Urbaines / Cie Le Temps de vivre avec le soutien de La Scène Mermoz de Bois-Colombes – Soutiens :  Comédie Française, Région Hauts-de-France, Département de l’Aisne, La Chartreuse – CNES de Villeneuve lez Avignon, La CARCT dans le cadre du Clea Oralité – Cécile Morelle est lauréate d’une bourse d’écriture théâtrale SACD-Beaumarchais 2020 – Le compost est parrainé par le groupe ALIS – Pierre Fourny – de Fère-en-Tardenois.

16h30 – Moi c’est Talia // Faustine Noguès – Cie Madie Bergson

Dans cette lecture, toute première étape du spectacle, Faustine Noguès décortique les mécanismes mentaux d’une collégienne. Où tout commence dans un atelier de méditation qui agit comme le déclencheur d’une réflexion sur ses bavardages intérieurs.

Texte et mise en scène : Faustine Noguès – Jeu : Délia Espinat-Dief et Lia Khizioua – Création sonore : Colombine Jacquemont – Scénographie, costumes, collaboration artistique : Alice Girardet – Production : Cie Madie Bergson – Avec le soutien de la Région Île-de-France dans le cadre du programme de résidences d’écrivains, Rumeurs Urbaines / Cie Le Temps de Vivre, La Chartreuse-CNES de Villeneuve lez Avignon.

19h – Niemandsland // Deborah Weber

Première, spectacle intégral, durée : 1h

Deborah Weber, inclassable artiste suisse allemande raconte son apprentissage du français, entre déclaration d’amour à Verlaine et tentative d’incarner Edith Piaf. Mais qu’il est difficile de sortir des « culottes de sa grand-mère » et de ses valeurs suisses ! Maladroite et clownesque, elle quitte sa langue maternelle pour entrer en territoire inconnu, un entre-deux un peu dangereux et très excitant.

Mise en scène, écriture et interprétation : Deborah Weber – Collaboration artistique : Jean-Benoît Mollet et Charlotte Costes-Debure – Création musicale et sonore : Jean-Marc Desmond – Soutien écriture et dramaturgie : Pépito Matéo – Costumes : Rachel Raoul – Production : La Maison du Conte de Chevilly-Larue – Soutiens : Château de Monthelon à Montréal (France), Le Samovar à Bagnolet.

Voir le Projet